Cours 4 : Le train – Densha

Résumé :

Paul a été invité par son premier professeur de japonais Nakahashi Ryou à déjeuner chez lui.

Le professeur habite dans un petit quartier résidentiel desservi par un train local éloigné des grands axes.

Bien que Paul connaisse le fonctionnement du réseau ferroviaire, il va devoir demander de l’aide à un employé de gare.



Dialogue :

  1. Paul : Sumimasen, hakuraku ni ikitai no desu ga.
    すみません、はくらく に いきたい の です が。

  2. Employé de gare : Sanban hoomu no Yokohama iki desu.
    さんばん ホーム の よこはま いき です。

  3. Paul : Arigatou gozaimashita.
    ありがとう ございました。



Traduction :

  1. Paul : Excusez-moi, je voudrais aller à Hakuraku.
  2. Employé de gare : C’est le quai numéro trois en direction de Yokohama.
  3. Paul : Merci beaucoup.



Explications :

Phrase 1 :

Sumimasen a deux fonctions : S’excuser auprès de quelqu’un, et interpeller une personne (en français, excusez-moi s’utilise de la même façon). Par exemple, si je bouscule quelqu’un, je peux dire « sumimasen ».

Hakuraku = nom d’une gare.

Ni = particule de lieu (que nous avons vu dans le cours précédent)

ikitai = vouloir aller

La particule ga en fin de phrase signifie « mais » : voir le point VI. Lien entre deux propositions.

On aurait pu dire :

Sumimasen, hakuraku ni ikitai desu.

Cependant, le faite d’employer la formule « ikitai no desu ga » rend notre propos plus poli. La particule ga en fin de phrase est perçue comme une hésitation (« mais… »). Cela permet de formuler une demande moins directe.


Phrase 2 :

Employé de gare se dit « ekiin ».

Sanban = numéro trois (autres exemples : niban = numéro 2 ; goban = numéro 5).

Hoomu ホーム = le quai (uniquement pour les gares)

No = particule de connexion

Yokohama iki = en direction de Yokohama (iki placé après le nom d’une gare permet d’exprimer « en direction de »).

Desu = verbe être forme polie au présent (auxiliaire être).



Phrase 3 :

Arigatou gozaimashita = merci beaucoup.

On peut utiliser dans cette situation arigatou gozaimasu qui signifie également merci beaucoup.

Arigatou gozaimashita est surtout utiliser quand la rencontre se termine.
Sa terminaison en « mashita » rappelle le passé (voir : verbe japonais)


Par exemple, vous faites vos achats dans un supermarché, vous payez en caisse et l’employé va vous dire « arigatou gozaimashita » car votre rencontre avec lui s’achève.



Vocabulaire

Grammaire

  • Forme en -tai


Exercice


Cours suivant >

< Cours précédent

Retour au sommaire


Laisser un commentaire