Desu – être

En japonais, desu です est classé en tant que jodoushi (助動詞). Doushi signifie verbe et jodoushi est traduit par auxiliaire. Un autre terme technique attribué à desu です est copule (mot qui relie le sujet au prédicat).

Sortons des termes techniques, et concentrons-nous sur des exemples précis afin d’étudier desu です efficacement. La traduction officielle de desu です que l’on trouve dans tous les dictionnaires est : être. Le français étant une langue très éloignée du japonais, nous devons dans certains cas adapter la traduction.

  • I. Construction d’une phrase basique avec la particule wa + desu.
  • II. Notion de politesse.
  • III. Desu décliné au passé.
  • IV. Les formes négatives.
  • V. Deshou et darou.
  • VI. Desu en langage honorifique (keigo).
  • VII. Faire des phrases longues avec de.

I. Construction d’une phrase basique avec la particule wa + desu.

– La particule wa indique le thème de la phrase (voir cours complet via ce lien). Dans les exemples suivants, wa indique un sujet et desu est traduit par être.

私は日本人です。
Watashi wa nihonjin desu.
Je suis Japonais.

けんたろうは銀行員です。
Kentarou wa ginkouin desu.
Kentarou est banquier.

. Dans les phrases suivantes, on doit adapter la traduction. On ne peut pas traduire desu par être.

私は二十五歳です。
Watashi wa 25 sai desu.
J’ai 25 ans.

お腹いっぱいです。
Onaka ga ippai desu.
J’ai le ventre plein.


(Ici la particule wa indique un adverbe de temps kyou ; iitenki signifie beau temps)
今日はいい天気です。
Kyou wa iitenki desu.
Aujourd’hui, il fait beau.



II. Notion de politesse.

Desu est la déclinaison polie de être. Ce qui équivaut au vouvoiement en français.
Da est la déclinaison familière de être. Ce qu’on pourrait assimiler au tutoiement.


. Phrases formelles
けんたろうは日本人です。
Kentarou wa nihonjin desu.
Kentarou est Japonais.

今日はいい天気ですね。
Kyou wa iitenki desu ne.
Aujourd’hui, il fait beau, n’est-ce pas ?


. Phrases informelles

けんたろうは日本人だ。
Kentarou wa nihonjin da.
Kentarou est Japonais.

今日はいい天気だね。
Kyou wa iitenki da ne.
Aujourd’hui, il fait beau, hein ?


On utilise desu pour s’exprimer de manière polie avec les i-adjectifs. Inversement, on emploie les i-adjectifs sans desu au tutoiement.

. Phrases formelles

このお寿司は美味しいです。
Kono osushi wa oishii desu.
Ces sushi(s) sont délicieux.

今日は暑いです。
Kyou wa atsui desu.
Aujourd’hui, il fait chaud.


. Phrases informelles

このお寿司は美味しい。
Kono osushi wa oishii.
Ces sushi(s) sont délicieux.

今日は暑い。
Kyou wa atsui.
Aujourd’hui, il fait chaud.


On utilise desu pour s’exprimer de manière polie avec les na-adjectifs. Au tutoiement, on a le choix soit d’utiliser da (forme familière de desu), soit de ne rien mettre.



. Phrases formelles

この家は綺麗です。
Kono ie wa kirei desu.
Cette maison est jolie.

けんたろう は静かです。
Kentarou wa shizuka desu.
Kentarou est calme.


. Phrases informelles (sans et avec da)

この家は綺麗。
Kono ie wa kirei.
Cette maison est jolie.

けんたろう は静かだ。
Kentarou wa shizuka da.
Kentarou est calme.



III. Desu décliné au passé.

Nous avons vu le présent avec desu (présent poli) et da (présent familier). Voyons maintenant le passé avec deshita (passé poli) et datta (passé familier).


. Phrases formelles

昨日、いい天気でした。
Kinou ii tenki deshita.
Hier, il faisait beau.

お寺は綺麗でした。
Otera wa kirei deshita.
Le temple était joli.


. Phrases informelles

昨日、いい天気だった。
Kinou ii tenki datta.
Hier, il faisait beau.

お寺は綺麗だった。
Otera wa kirei datta.
Le temple était joli.



IV. Les formes négatives.

La forme négative de desu est janai au tutoiement (forme familière), et ja arimasen au vouvoiement (forme polie). On peut également ajouter desu après janai en langage poli :


いいえ、まりはフランス人じゃないです。
iie, Mari wa furansujin janai desu.
Mari n’est pas Française.


Janai est la contraction de dewa nai.
Ja arimasen est la contraction de dewa arimasen.

Dewa arimasen est plus formel et littéraire. Cette forme est utilisée par exemple : dans les médias, par un homme politique lors d’un discours officiel ou dans un roman.

Les formes ja arimasen et janai desu sont polies et s’emploient dans les conversations courantes de la vie quotidienne.


. Phrase extraite d’un roman (forme négative au passé)

普通の人ではありませんでした。
Futsuu no hito de wa arimasen deshita.
Ce n’était pas une personne ordinaire.


. Un élève qui s’adresse à son professeur

それは私の筆箱じゃありません。
Sore wa watashi no fudebako ja arimasen.
Ce n’est pas ma trousse.


. Formes négatives au passé

Janai => janakatta
Janai desu => janakatta desu

Dewa nai => dewa nakatta
Ja arimasen => ja arimasen deshita
Dewa arimasen => dewa arimasen deshita


. Phrase informelle

学生じゃなかった。
Gakusei janakatta.
Ce n’était pas un étudiant.


. Phrases formelles

日本人じゃなかったです。
Nihonjin janakatta desu.
Ce n’était pas un Japonais.

英語じゃありませんでした。
Eigo ja arimasen deshita.
Ce n’était pas de l’anglais.


. Phrase littéraire

彼は犯人ではありませんでした。
Kare wa hannin dewa arimasen deshita.
Ce n’était pas lui le criminel.



V. Deshou et darou.

Deshou peut être utiliser soit pour être très poli avec son interlocuteur, soit pour exprimer : « il semble que » ; « je pense que » ; « probablement » ; « c’est correct ? » ; « n’est-ce pas ? ». En revanche, on emploie darou uniquement dans le sens de : « il semble que » ; « je pense que » ; « probablement » ; « hein ? ». Darou est moins poli que deshou ; cependant, on peut aussi prononcer desho avec un « o » court en langage familier.


Par exemple, dans un restaurant, vous faites la demande d’avoir une table à côté d’une fenêtre pour profiter du panorama. Le serveur vous montre une table qui correspond à votre demande et pour s’assurer qu’elle vous convient, il s’adresse à vous en keigo (langage honorifique) et vous pose la question suivante :

よろしいでしょうか。
Yoroshii deshou ka.
Est-ce que cela vous conviendrait ?

(« Yoroshii » est la forme en langage honorifique (keigo) de « ii »)


. Phrases formelles

明日、いい天気でしょう
Ashita iitenki deshou.
Demain, il va probablement faire beau temps.

疲れたでしょう ?
Tsukareta deshou ?
Je pense que vous êtes fatigué, n’est-ce pas ?


. Phrases informelles

明日、雪が降るだろう
Ashita yuki ga furu darou.
Demain, il semble qu‘il va neiger.
Demain, je pense qu‘il va neiger.

うそだろう ?
Uso darou ?
C’est un mensonge, hein ?
Tu me racontes des histoires, pas vrai ?


. On peut aussi exprimer un doute :

それはなんでしょう… ?
Sore wa nan deshou… ?
Je me demande qu’est-ce que c’est… ?

なんだろうね!
nan darou ne !
On se demande ce que ça pourrait bien être, hein !



VI. Desu en langage honorifique (keigo).

Degozaimasu est la forme en keigo de desu. Le terme keigo est traduit par langage honorifique. Lorsque l’on parle en keigo, on s’adresse à notre interlocuteur d’une manière plus polie que le vouvoiement.


Par exemple, admettons que vous téléphoniez à un hôtel pour faire une réservation. Lorsque le réceptionniste répond au téléphone, il vous dira pour s’annoncer :

さくらホテルでございます。
Sakura hoteru de gozaimasu.
(C’est) Hotel Sakura, bonjour.

(dans cet exemple, nous adaptons la traduction française en fonction du contexte et ajoutons « bonjour » ; mot absent dans la phrase japonaise)


Autre exemple : vous regardez le journal télévisé et le présentateur utilise le keigo pour parler d’une personnalité importante :

あべ総理大臣でございます。
Abe souridaijin de gozaimasu.
(C’est) Voici le Premier Ministre Shinzō Abe.

Ici aussi, nous adaptons la traduction au plus juste. En japonais, lorsque l’on parle du Premier Ministre, on n’emploie uniquement son nom de famille « Abe », suivi du titre « souridaijin » signifiant Premier Ministre, sans le prénom « Shinzō ».



VII. Faire des phrases longues avec de.

Desu です a une forme irrégulière en de で. Cette forme sert à former des phrases longues. Lorsque l’on emploie de で (qui est la contraction de desu です), on indique que la phrase n’est pas terminée. À noter, il convient de mettre une virgule après de で : 

私は35歳で、日本語の先生です。
Watashi wa sanjuugo sai de, nihongo no sensei desu.
J’ai 35 ans et je suis professeur de japonais.

今日は晴れで、暖かいです。
Kyou wa hare de, atatakai desu.
Aujourd’hui, il fait beau et chaud.



Pour aller plus loin :

En langage très familier dans une conversation courante, on peut débuter la phrase avec de で dans le sens de « et puis » ; « ensuite » ; « et ».

、駅に行った。
De, eki ni itta.
Et, je suis allé à la gare.
Et puis, je suis allé à la gare.



En conclusion :

Apprendre toutes les notions de desu です prend du temps. Étudiez progressivement chaque notion de l’introduction dans l’ordre proposé afin de progresser naturellement.

Desu です est sûrement le mot japonais le plus usité. À l’instar de la particule wa, les premières notions sont assez faciles à cerner. Néanmoins, plus on avance, plus son étude devient complexe. En outre, la maîtrise de です nous ouvre énormément de portes.




Laisser un commentaire