La particule to と

La particule to s’écrit と en hiragana. Elle a trois fonctions principales :

  • énumération : dans ce cas, on la traduit par la conjonction de coordination « et », afin d’établir une liste exhaustive.
  • accompagnement : ici la particule と to veut dire « avec » ou « en compagnie de » pour désigner son partenaire.
  • citation : elle nous permet de citer ce que l’on pense, par exemple avec le verbe 思う omou.

I. Énumération :

今日は野菜果物が食べたいです。
Kyou wa yasai to kudamono ga tabetai desu.
Aujourd’hui, je voudrais manger des fruits et des légumes.

日本人とフランス人がいます。
Nihonjin to furansujin ga imasu.
Il y a des Français et des Japonais.

II. Accompagnement :

友達とレストランに行きます。
Tomodachi to resutoran ni ikimasu.
Je vais au restaurant avec un ami.

今日は彼女と会います。
Kyou wa kanojo to aimasu.
Aujourd’hui, je vais la voir.

Dans l’exemple avec le verbe 会います aimasu (会う au = rencontrer, voir quelqu’un), on peut utiliser soit la particule と to, soit la particule に ni pour désigner la personne que l’on va rencontrer.

III. Citation :

明日いい天気だと思います。
Ashita ii tenki da to omoimasu.
Je pense qu’il va faire beau demain.

めぐみがポールに忙しいと言いました。
Megumi ga pooru ni isogashii to iimashita.
Megumi a dit à Paul qu’elle est occupée.

鎌倉という所です。
Kamakura to iu tokoro desu.
C’est un lieu qui s’appelle Kamakura.

Pour aller plus loin :

La particule と to placée après un verbe à l’infinitif (forme du dictionnaire), nous permet de construire un conditionnel. Au même titre que les formes en –tara et –ba.

春になると、桜が見られます。
Haru ni naru to, sakura ga miraremasu.
Quand le printemps arrive, on peut voir les sakura.

わさびを食べると、お腹が痛くなります。
Wasabi wo taberu to, onaka ga itaku narimasu.
Quand je mange du wasabi, j’ai mal au ventre.

Le conditionnel formé avec la particule と to est le plus rigide, c’est-à-dire qu’on aurait pu traduire la dernière phrase par : À chaque fois que je mange du wasabi, j’ai mal au ventre.

Laisser un commentaire