La particule de で

La particule de (s’écrit で en hiragana) a deux principaux usages :
– indiquer le lieu où une action se produit ; avec un verbe de mouvement (aussi appelé verbe d’action).
– indiquer le moyen ; le moyen de transport, l’objet avec lequel on fait une action, etc.

I. Indiquer le lieu où une action se produit.

Lorsque l’on utilise la particule de で en tant que particule de lieu, on doit faire attention à la combiner avec le bon verbe.

Avec des verbes d’action de base tels que taberu 食べる (manger), nomu 飲む (boire), yomu 読む (lire), le lieu sera forcément marqué par la particule de で et non par la particule ni に.

Exemples :

レストランお寿司を食べます。
Resutoran de osushi wo tabemasu.
(Je mange des sushi(s) au restaurant.)

図書館本を読みます。
Toshokan de hon wo yomimasu.
(Je lis un livre à la bibliothèque.)


Nous avons vu, dans une autre leçon, que la particule ni indique le lieu avec des verbes de présence tels que iru いる et aru ある.

Exemples :

京都に金閣寺があります。
Kyouto ni kinkakuji ga arimasu.
À Kyōto, il y a le Pavillon d’or (kinkaku-ji).

家に猫が居ます。
ie ni neko ga imasu.
Le chat est à la maison.

Avec certains verbes, il est difficile d’évaluer si l’on a affaire à un verbe de présence ou de mouvement (d’action). Par exemple : suwaru 座る s’asseoir, tatsu 立つ se lever, neru 寝る dormir.

Avec le verbe suwaru 座る, on doit utiliser la particule ni に (pareil pour le verbe tatsu 立つ se lever).

ここに座って下さい。
Koko ni suwatte kudasai.
Asseyez-vous ici, s’il vous plaît.

Avec le verbe neru 寝る, on peut utiliser soit ni に, soit de で.

ここで寝ます。
Koko de nemasu.
Je dors ici.

II. Indiquer le moyen.

Pour marquer le moyen avec lequel on réalise une action, on emploie la particule de で.

行きます。
Kuruma de ikimasu.
J’y vais en voiture.

新幹線神戸へ行きます。
Shinkansen de koube he ikimasu.
Je vais à Kōbe en shinkansen.

キャッシュカード支払いました。
Kyasshukaado de shiharaimashita.
J’ai réglé par carte bancaire.

On peut indiquer le matériau de construction d’un objet :

この椅子は木出来ています。
Kono isu wa ki de dekiteimasu.
Cette chaise est faite en bois.

Pour aller plus loin :

On peut parler de cause avec certaines tournures en employant la particule で de :

猛暑体がだるいです。
Mousho de karada ga darui desu.
Je n’ai pas de force à cause de la canicule.
(karada = corps ; darui = être sans force, mou)

Ou de limite de temps :

一時間着けますよ。
ichijikan de tsukemasu yo.
On peut y arriver en 1h de temps.

    2 replies to "La particule de で"

Laisser un commentaire